Instant classique : La petite Dorrit – Charles Dickens

Au sein de ce conte, Charles Dickens semble nous dépeindre, grâce à l’apparition de nombreux personnages, la société victorienne à la fois dans ses qualités, mais également dans sa noirceur profonde. Au-dessus de tous ces sombres secrets planent nos deux personnages principaux, Amy Dorrit et Arthur Clennam, qui cherchent à se défaire de cette société très souvent malhonnête.

« J’aimerai lire en VO… Mais comment m’y prendre ? »

Parmi les lecteurs, qui ne s’est jamais demandé comment était écrites l’histoire originale de notre bouquin préféré ? Qui n’a jamais entendu certaines personnes se plaindre du fait que la version française n’avait aucune cohérence ?
Qui a tout simplement eu, au moins une fois, l’envie de livre quelque chose dans une autre langue ? Qui, 3 minutes plus tard, barre cette idée en se disant qu’il n’aura jamais un niveau assez élevé pour comprendre ?

Mon premier coup de cœur 2021 : La sœur du roi – Alexandra de Broca

Ce roman est l’un des seuls qui est parvenu à me faire pleurer à chaude larme. […] Ce qui donne sa particularité au roman, c’est cette incapacité pour le lecteur de changer l’Histoire, c’est à la fois cette puissance de l’amour et notre impuissance face au destin injuste que doivent subir les héros C’est ce mélange entre moments heureux, passionnant, chaleureux, … et ce retour brutal à la réalité qui fait que ce livre est une véritable mine d’or pour les émotions du lecteur.

Les Hauts de Hurlevent – Emily Brontë

 » […] Tu dis que je t’ai tuée, hante-moi, alors ! Les victimes hantent leurs meurtriers, je crois. Je sais que les fantômes ont erré sur la terre. Sois toujours avec moi… prends n’importe quelle forme… rends-moi fou ! Mais ne me laisse pas indicible ! Je ne peux pas vivre sans ma vie ! Je ne peux pas vivre sans mon âme ! «