Deux mascaras volume : Boho Green VS Avril Cosmétique

L’un des produits que je préfère, c’est le mascara 🥰 Je trouve qu’il embellit à lui tout seul le regard !

J’ai longtemps utilisé des mascaras conventionnels, et je dois dire que ça n’a jamais été une merveilleuse expérience. Si vous êtes habitué aux Youtubeurs/influenceurs, vous avez surement une liste à rallonge de mascara dans votre esprit. Entre Tarte, KVD, L’Oréal, … il y a des marques, des produits et des rendus pour tous les goûts. Mais derrière ces superbes rendues, que se cache-t-il vraiment ?

Soyons Honnête 

De mon côté, comme je le disais, les mascaras conventionnels ont toujours été une expérience médiocre. En soit, lors de l’application, le rendu était beau, mais au bout de quelques heures la racine de mes cils me picotait et cela me tiraillait la peau… Et au démaquillage, quelle catastrophe… J’avais toujours des cils qui tombaient (et je ne parle pas d’un ou deux cils morts qui tombent tous les jours).

Pendant des années, je me procurais les favoris de nos youtubeuses célèbres : Go Big or Go Home (KVD), Better Than Sex (Too Faced), Volume Miss Manga (L’Oréal), etc. À présent, j’ai décidé de changer de chemin, et de virer ces mascaras, pour deux raisons :

  • La composition douteuse des produits
  • Les effets secondaires catastrophiques sur ma peau.

Je vous ai parlé des effets secondaires que cela occasionnait sur mes yeux. Mais je n’ai pas encore parlé de la composition… D’après La vérité sur les cosmétiques, voici la composition d’un mascara :

  • Phase aqueuse = composée d’eau et de gélifiant(s)
  • Phase huileuse = composée souvent de silicones et/ou d’huiles minérales, huiles/cires végétales
  • Émulsifiant = va permettre de lier le tout
  • Pigments (naturels/de synthèse)
  • Matières actives = exemple de la glycérine
  • Conservateurs

Les mascaras naturels vont réutiliser cette formule en remplaçant certains ingrédients plus que controversés. Ils n’utiliseront pas de silicones, ni d’huiles minérales (dérivées du pétrole).

Utilisant des produits issus de la pétrochimie, ou encore occlusifs, nos mascaras conventionnels n’auront pas les mêmes vertus pour nos cils que les mascaras naturels… Certaines substances sont même réputées pour causer des problèmes physiques :

  • Perturbateurs endocriniens (PROPYLPARABEN),
  • Cancérigène (TRIETHANOLAMINE, Les colorants),
  • Toxique (PEGs),
  • Nocif pour le foie (PHENOXYETHANOL)
  • Occlusifs,
  • Allergène élevé
  • Fragilisant pour la barrière cutanée (PEGs)

La plupart de ces ingrédients ne sont pas utilisés pour leurs qualités, ou leurs bons effets sur la peau. Ils sont utilisés pour des questions de prix. En effet, une huile minérale ou un silicone coutera beaucoup moins cher qu’une huile ou une cire végétale. Par ailleurs, ils ont beau être peu cher, l’impact qu’ils commettent sur notre environnement (voire notre santé) semble bien plus coûteux : polluant, non biodégradable, toxique…

Ce que je n’aime pas non plus dans les mascaras conventionnels, c’est cette tromperie économique à l’égard du client. En effet, votre mascara ne coutera jamais à la fabrication ces prix exorbitants que vous voyez dans les grands magasins. Pire, la composition d’un produit de luxe ou d’un produit « abordable » est souvent quasiment la même (à quelques ingrédients près). Vous payez donc rarement la qualité du produit, mais plutôt la marque et son packaging.

Tous ces éléments accumulés ont finis par me faire fuir. Me maquillant quasiment tous les jours, je n’ai pas voulu prendre le risque d’utiliser ces substances controversées sur ma peau. J’ai donc décidé de me concentrer sur la composition de mes produits, et de me tourner vers des cosmétiques plus naturels (ou, en tout cas, avec des compositions « clean »).

MAIS ATTENTION ! Bien évidement, personne n’est parfait, et je continue parfois d’utiliser des cosmétiques conventionnelles (notamment ceux que je ne veux pas jeter, et le type de produit que je n’ai pas encore trouvé avec une bonne composition). Je n’ai pas non plus un regard totalement strict sur la compo’, et j’achète parfois des produits avec quelques substances à améliorer, bien que je bannisse ceux avec des ingrédients à haut risque.

Des mascaras à proposer ?

Depuis quelques mois, je me suis procurée deux mascaras naturels. Ayant des cils longs et épais, je ne cherche pas d’effet en particulier, mais j’ai une préférence pour les mascaras effet volume. J’ai donc acheté deux mascaras volume afin de les comparer :

Ce sont deux marques dont on entend assez souvent parler dans la sphère du web. Boho Green est une enseigne bien installée dans l’univers de la cosmétique Bio, tout comme Avril qui doit sa popularité au fait de proposer des produits de qualité à des prix très abordables.

Le mascara BOHO GREEN est le plus cher des deux. Le produit se vend à 13.45 € pour 5 ml. On reste tout de même sur des prix abordables par rapport à des mascaras conventionnels. Ce que la marque met en avant :

  • 99.96% d’ingrédients d’origine naturelle (5.5% certifiés bio)
  • Végan
  • Longueur et volume aux cils
  • Brosse volumatrice
  • Protège les cils
  • Noir intense

Avant de parler du rendu, parlons de la composition :

AQUA (WATER), COPERNICIA CERIFERA CERA (CARNAUBA) WAX*, GLYCERYL STEARATE SE, GLYCERYL BEHENATE, ISOPROPYL MYRISTATE, RHUS VERNICIFLUA PEEL WAX, OLEIC/LINOLEIC/LINOLENIC POLYGLYCERIDES, PROPANEDIOL, CANDELILLA/JOJOBA/RICE BRAN POLYGLYCERYL-3 ESTERS, GLYCERYL STEARATE, MICROCRYSTALLINE CELLULOSE, GLYCERIN, GLYCERYL CAPRYLATE, CETEARYL ALCOHOL, SODIUM STEAROYL LACTYLATE, ETHYL LAUROYL ARGINATE HCl, CELLULOSE GUM, SODIUM HYDROXIDE, HYDROLYZED LINSEED EXTRACT*, SODIUM BENZOATE, CI 77499 (IRON OXIDES)

Tout d’abord, on a une liste d’ingrédients peu longue, ce qui nous met plus en confiance. Ensuite niveau composition, on est vraiment bien logé (je m’excuse par avance de la qualité de l’image, mais le site ne me permets pas d’en générer une de meilleure qualité…) :

Les ingrédients ne posent aucuns risques pour la santé, et c’est un point vraiment positif. On peut tout de même voir à la fin de la liste le CI 77499 (Iron Oxyde). Mais il n’y a pas besoin de s’inquiéter. Le produit est risqué s’il est sous forme de nanoparticules, car il pénètrera plus rapidement dans la peau. Hors, dans le maquillage bio, les nanoparticules ne sont pas autorisées, ce qui permet de retirer tout doute sur la dangerosité de l’ingrédient.

Parlons maintenant du mascara Avril cosmétique. Celui-ci se vend à 7 € pour 10 ml. Niveau rapport quantité/prix, on est largement au-dessus du mascara précédent. Avril nous promet :

  • Certifié bio
  • Effet volume
  • Brosse en spirale très pratique

Hormis la longueur des cils, le produit offre quasiment les mêmes promesses que Boho Green. Et, pour ce qui est de la composition :

Eau de tige d’orge*, cire d’abeille*, pentylène glycol, stéarate de glycéryle (ester de glycérol et d’acide stéarique), butylène glycol, ester de glycérol et d’acide bénénique, gomme d’acacia (gomme arabique), acide palmitique (acide gras), acide stéarique, cire de carnauba (palmier)*, esters d’huile d’olive hydrogénée, oleic/Linoleic/Linolenic polyglycerides, glycérine, cire de riz, poudre d’açaï*, eau, acide citrique, sorbate de potassium, benzoate de sodium.

J’aime beaucoup le fait de proposer une version scientifique et traduite de la composition. Cela permet aux consommateurs de découvrir ce qu’il dépose sur son visage, et nous prouve la grande transparence/l’honnêteté de la marque. On retrouve encore une fois une liste d’ingrédients courte, voire un peu moins longue que le produit précédent.

La liste d’ingrédients est tout aussi propre que le mascara précédent. On va tout de même retrouver plus de substances issues de l’huile de palme car, compte-tenu de ses prix bas, la marque ne peut pas non plus utiliser des ingrédients trop onéreux. La composition est donc toujours aussi bien, mais un peu moins qualitative, bien qu’elle ait réussi à proposer un mascara sans tétraoxyde de fer (iron oxyde).

Lequel j’ai préféré ?

Après avoir testé les deux produits, j’en viens à préférer le mascara Volume de chez Avril Cosmétique.

Parlons d’abord du mascara Boho Green. Il nous offre un très joli rendu. Sa brosse fine permet d’atteindre tous les cils, les allongent et nous fournit un bon volume. Par ailleurs, je trouve que la brosse récupère beaucoup de produit. De plus, celui-ci me semble trop épais et aurait donc mérité un meilleur système pour que la brosse contienne une quantité raisonnable. Pour continuer, bien que l’effet volume soit joli, je le trouve tout de même un peu grossier et peu esthétique à cause de sa texture pâteuse qui colle les cils extérieurs entre eux et fait donc des paquets… Mais, en retirant avec un mouchoir l’excédant, on peut obtenir un rendu très élégant. Ce n’est donc pas ce seul élément qui m’a permise de faire mon choix. Pour moi, un mascara doit être efficace, mais également agréable d’utilisation. Sur mes cils, il ne me tiraille pas la peau, mais au démaquillage, mes yeux n’apprécient pas trop. En effet, un ingrédient dans la formule fait qu’en retirant le mascara, il me pique les yeux. Quand j’utilise du coton, tout va bien, mais si j’utilise une huile végétale et que le produit a le malheur de rentrer dans mes yeux, le démaquillage n’est plus un moment agréable du tout… Je ne peux donc pas apprécier un mascara qui, au contact de ma vue, brule. Enfin, le mascara ne tient pas correctement toute la journée, et coule très rapidement, en assez grande quantité. Pour moi, le mascara Volume & Green n’est donc pas un succès et, ayant déjà du mal à la terminer, je ne le rachèterais pas.

Maintenant, parlons d’Avril Cosmétique, notre vainqueur ! Avant de parler du produit en lui-même, je dois dire que je préfère largement leur packaging par rapport à Boho Green. En effet, le mascara se vend dans un packaging solide alors que Boho Green vend le sien dans un étui moins qualitatif à mon goût avec le film de protection qui se retire dès qu’on tourne le bouchon. Pour ce qui est du mascara, on a un très joli rendu avec un volume élégant et sans effet paquet. Je suis peut-être un peu moins fan de la brosse, qui est assez grosse pour pouvoir atteindre tous les cils (il faut s’y prendre doucement et à plusieurs reprises). Dans tous les cas, je préfère largement le rendu proposé qui nous permet d’avoir un regard sublimé sans l’alourdir. Enfin, le démaquillage est, quant à lui, très agréable étant donné qu’il ne pique pas les yeux, et dans la journée, le produit tient plutôt bien (il y a quelque bavure, mais elles se retirent très facilement avec le doigt). Enfin, en plus de tous ces éléments, le mascara contient deux fois plus de produit pour la moitié du prix du Boho.

Conclusion :

Ces ressentis restent tout de même personnels, et je sais que beaucoup de gens ont préféré le mascara Boho Green par rapport à Avril Cosmétiques. Tout dépendra de ce que vous recherchez comme rendu. Si vous préférez un effet plus intense et beaucoup plus voyant, le Mascara Volume & Green sera surement très bien. Par contre, si vous recherchez un volume tout en légèreté, le Volume d’Avril vous conviendra probablement mieux.

La composition des deux produits est déjà un point très positif. Par ailleurs, de mon côté, je rachèterais volontiers le mascara de chez Avril Cosmétiques.

À bientôt 💕

Au cœur des Lignes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s