La maison de soie – Anthony Horowitz

Retrouvons le célèbre Sherlock Holmes pour une dernière aventure auprès de son meilleur ami, le docteur Watson. Anthony Horowitz a eu la possibilité de faire revivre ce fantastique personnage au coeur d’une aventure sensationnelle, voire même terrifiante. 

Prenons la direction de Londres pour rejoindre nos deux héros au 221B Baker Street, pour une nouvelle enquête…

Les lectures de Nyx: Le Nouveau Sherlock Holmes T.1 : La ...

 

La maison de Soie est un roman d’Anthony Horowitz publié en 2011. Le roman est paru aux éditions Calmann-Lévy (359 pages).

Interview with Anthony Horowitz | Feathers of the Firebird    Anthony Horowitz est un écrivain anglais très connu pour ses romans intitulés : Alex Rider. Il est également l’auteur de scénarios pour la télévision et le cinéma spécialisé dans le genre policier. Pour écrire ce roman (La maison de soie; le nouveau Sherlock Holmes), l’écrivain a reçu l’accord des ayants droit d’Arthur Conan Doyle. 

Résumé:

 » Un an après la mort de Sherlock Holmes, Watson entreprend de consigner l’une des enquêtes les plus noires qu’il a menées avec le célèbre détective… Londres, novembre 1890. Edmund Carstairs, marchand d’art, craint pour sa vie. Faute de preuves, Holmes ne peut qu’attendre. Le lendemain, ce n’est pourtant pas d’un meurtre, mais d’un vol dont Carstairs est la victime. Holmes l’avait prévu. Ce qu’il ne pouvait imaginer, en revanche, c’est qu’en confiant à Ross, l’un des Irréguliers de Baker Street, la charge de monter la garde, il l’envoyait en fait à la mort. Et qu’avec ce meurtre horrible, c’était ce que Londres a de plus sordide qui se révélait aux deux enquêteurs… « La partie reprend. » Et cette fois, Holmes et Watson n’en sortiront peut-être pas indemnes ». (Livraddict)

 

File:221b Baker Street London.jpg - Wikimedia Commons

 

N’étant pas une très grande fan des romans policier, je ne connaissais pas Anthony Horowitz. Cela fait un bon bout de temps que ma bibliothèque détient ce livre. Depuis un peu plus d’un mois, je choisis mes livres en utilisant une bookjar; ce qui me permet de piocher des romans que j’avais dans ma PAL depuis des lustres.

Le résumé et la page de couverture avaient l’air très intéressants et promettaient une histoire et une trame très énigmatique. Mais je ne m’attendais pas à ce que le roman devienne (pour moi) un si grand coup de coeur…

 

L’histoire :

Qui dit roman policier, dit enquête… Qui dit enquête, dit meurtre. Ce qui est original dans ce roman, c’est que nous sommes dans une double enquête (avec des problèmes totalement différents), qui semble à la fois tellement éloignée mais en même temps si proche. Le suspens ne cesse de grandir. Nous sommes constamment au coeur de l’histoire, et, ce que vivent nos héros nous le vivons avec eux. 

La trame complexe et passionnante, que l’auteur a voulu nous présenter, est incroyable. Le suspens était là, les émotions de « stress », d’adrénaline… sont très souvent présentes, et le lecteur est très proche de cette enquête. 

En ce qui concerne l’histoire comme élément de lecture, j’ai pu constater que ça a été une lecture fluide, sans longueur, très dynamique et toujours axée sur la découverte de la vérité. Je pense qu’il est impossible (voir très peu probable) pour n’importe quel lecteur, de deviner ce qu’est et ce que signifie « la maison de soie » avant la fin du roman. 

Pour tout vous dire, quand Sherlock Holmes et le Docteur Watson ont résolu l’enquête, je suis restée bouche bée. J’ai pris un long moment avant de reprendre ma lecture tellement cette découverte m’avait impressionné (limite choquée) ! J’avoue que c’est le seul roman policier qui m’a fait ressentir cela. Alors, je confirme qu’au niveau de la trame et du suspens (et tout simplement l’histoire), nous sommes vraiment face à un excellent travail !!

Les personnages :

Je ne m’attarderai pas sur les personnages, car je pense que Sherlock Holmes et le Docteur Watson sont maintenant aussi connus que certains grands auteurs. 

On retrouve un Sherlock Holmes très charismatique, (assez abject ou encore imbuvable à certains moments mais pourtant très apprécié du lecteur) avec une grande présence et une capacité intellectuelle impressionnante. On lui retrouve également un léger attachement envers son ami Watson et envers les enfants de la rue qu’il paie certaines fois pour l’aider dans ses enquêtes. 

J’ai trouvé que l’auteur l’avait plutôt bien fait renaître. 

Et c’est exactement la même chose pour le docteur Watson, qui reste le narrateur de l’histoire, l’ami fidèle du détective ainsi qu’un homme brillant possédant une excellente réflexion. Par ailleurs nous lisons, dans ce roman, les lignes du vieux Watson, vivant dans une sorte de maison de retraite, au moment où Sherlock Holmes est déjà décédé. Cela nous offre une sorte de Flashback plutôt sympathique avec les mots du vieux Watson pour commencer l’histoire et pour la terminer. 

La plume et l’auteur:

Comme je le disais, le roman possède une bonne fluidité dans la lecture. Le texte est de qualité. 

L’auteur s’en est très bien sorti et nous reprojète dans l’univers d’Arthur Conan Doyle avec brio. 

 

Conclusion :

Ce fut une histoire incroyable qui fut à la fois terrifiante, glauque et pleine de sensation forte… L’auteur a très bien respecté l’univers d’Arthur Conan Doyle que ce soit dans les personnages, la trame, l’atmosphère londonienne du 19ème siècle… 

Nous sommes face à un roman de qualité qui, je pense, a fait renaitre de ses cendres le célèbre Sherlock Holmes et rendrait fier le père de celui-ci… Arthur Conan Doyle. 

 » ceci se révèle être un véritable coup coeur Mr.Holmes »

« Je n’en doute pas mon cher Watson »…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s